Ayrton Senna Imola 1989

Ayrton Senna : l’intouchable légende

Le 1er mai 1994 restera gravé comme l’un des jours les plus sombres pour l’univers de la Formule 1 et pour le Brésil tout entier. Ce samedi funeste, le pilote brésilien Ayrton Senna perdait la vie dans un accident à Saint-Martin en Italie sur le circuit d’Imola. Vingt-cinq ans après le départ prématuré, l’épopée de cette légende de la Formule 1 reste tout aussi vivace.

Grand prix d’Imola, le dernier circuit d’Ayrton Senna

La tragédie du 1er mai 1994 au Grand Prix d’Imola restera gravée dans l’histoire de la F1 comme l’une des plus illustres. Ce dimanche  dramatique, Ayrton Senna était en tête du classement provisoire du Grand Prix. Parti en pole position, il poursuivait une victoire qui lui permettrait d’allonger son palmarès d’un nouveau titre mondial. À bord de sa Williams-Renault, il entreprit un 7e tour du circuit d’Imola, s’élançant dans la courbe de Tamburello à 220 km/h.

Malheureusement, à 14h17, sa colonne de direction céda et la voiture d’Ayrton s’enfonce dans le virage, dans un choc frontal qui la pulvérisa. Les images du drame sont retransmises en direct à la télévision, alors que le pilote brésilien est immédiatement transféré à l’hôpital de Boulogne où il rend l’âme à seulement 34 ans, avec 65 poles positions et 41 victoires au compteur.

Si la mort d’Ayrton Senna resta l’une des plus mémorables, du fait du statut de champion du pilote brésilien, ce n’était pas la seule tragédie de ce week-end funeste. Ayrton Senna était sur la ligne de départ, alors que la veille, le pilote autrichien Roland Ratzenberger avait perdu la vie et le vendredi, Rubens Barrichello était sorti indemne d’une sortie de piste.

Ce dimanche, Ayrton s’était engagé, plein de réticence, après l’annonce du décès de Ratzenberger. D’après Alain Prost, son challenger de longue date, le pilote brésilien se posait de nombreuses questions sur la sécurité des pilotes. Il avait d’ailleurs demandé à Prost de prendre la tête de l’association des pilotes alors même qu’auparavant, il ne s’en était jamais soucié.

Ce qu’on retient de cet illustre personnage, c’est surtout sa personnalité, laquelle fut forgée par son parcours des plus atypiques.

Senna, icône de la Formule 1

Ayrton SennaAyrton Senna est né dans une riche famille brésilienne  le 21 mars 1960 à São Paulo. Très tôt, il fut initié à la course automobile grâce à son inscription dans une école de karting. À seulement 20 ans, il découvre les joies de la course automobile avant de découvrir en 1984 la Formule 1.

Sa première expérience sur la piste de F1, il la vécut à bord d’une Toleman-Hart aux performances peu honorables. Pourtant, c’est avec cette auto qu’il réussit à marquer les esprits au bout de seulement deux courses, dont la plus mémorable fut celle de Monaco où il parvient à marquer quelques points derrière Alain Prost. L’année 1985 fut celle de la consécration pour Ayrton Senna.

Après avoir changé d’écurie, il remporte sa toute première victoire à Estoril au Grand Prix du Portugal où il s’imposa à bord d’une Lotus Renault. Il enchaîna avec plusieurs victoires, dont 6 à Monaco considérés comme un record, ainsi que 3 titres de champions du monde remportés pour l’écurie McLaren. Plusieurs de ses records furent battus par le Britannique Lewis Hamilton et l’Allemand Michael Schumacher. Pour autant, cela n’en fait pas moins une icône de la Formule 1.

Le nom d’Ayrton Senna reste gravé dans les annales de la Formule 1 comme étant le pilote ayant couru le plus grand nombre de poles consécutives, 8 au total, mais aussi celui du plus grand nombre de courses menées bout à bout, soit 19.  Il est également connu comme le pilote de F1 qui a le plus grand nombre de victoires à Saint-Martin ; on lui en compte 8, en plus du statut de pilote avec le plus grand nombre de victoires consécutives lors d’un même Grand Prix, à raison de 5 victoires successives à Monaco.

Une légende pour le Brésil et le reste du monde

Avec ses couleurs jaune, bleu et vert, Ayrton Senna a marqué l’histoire de toute une nation, faisant la fierté de son pays alors même que le Brésil connaissait l’une des périodes les plus sombres de son histoire. Le pays était alors tenu de main de fer par une dictature brésilienne et engluée dans une terrible hyperinflation. Grâce à son génie, il représenta une inspiration pour toute la jeunesse brésilienne, son nom étant associé à plusieurs mouvements sociaux.

Vingt-cinq après sa mort, le triple champion de la F1 demeure l’une des dernières légendes brésiliennes, loin devant le roi Pelé. Une commémoration a été prévue le 1er mai à São Paulo, sa ville natale. Baptisé le Senna Day Festival, cet événement s’est déroulé entre 7h et 17h sur le circuit d’Interlagos où un simulateur de course a permis aux participants de revivre les sensations fortes d’une course de Formule 1 au côté de leur idole. Un événement a permis de rendre éternel la légende Senna.

Votre commentaire :

Related Posts

09

Avr
Divers

Les différents types de courses automobiles

Les courses ou compétitions automobiles représentent un sport à part entière où le pilote au volant affrontent d‘autres professionnels de l’automobile dans une course réglementée et ce, selon plusieurs formules et catégories de routes, de pistes ainsi que de circuits.[…]